Portrait de Sophie Barthod-Malat, coach pro

Publié par FCV le

PORTRAIT de Sophie Barthod-Malat, COACH PRO

En quelques mots, peux-tu te présenter ?

Sophie, 45 ans, maman de 3 garçons, mariée, prof d’EPS depuis 2000 (métier que je vais quitter avant la fin de l’année, c’est en cours), coach depuis janvier 2022. J’aime être dans la nature et je suis passionnée par le développement personnel.

En quelques phrases, quel a été ton parcours avant de devenir coach de vie ?

Prof d’EPS depuis 2000. L’ouverture du changement s’est faite quand je me suis formée à la sophrologie et que je l’ai importé avec mes élèves. Puis une expérience de climat scolaire au sein de mon établissement, qui m’a mis en joie dans le fait de réfléchir à comment rendre l’école plus joyeuse. Puis arrêt de travail car perte de sens par rapport à mon métier en EPS. Formation PNL, Coach et voilà. Aujourd’hui j’ai demandé une rupture conventionnelle pour me consacrer entièrement au coaching.

En 1 phrase, pourquoi le choix d’être coach de vie ?

j’aime accompagner les personnes vers une nouvelle version d’eux-mêmes, les accompagner d’un point A vers un point B.

3 mots sur ce que le coaching t’a apporté-t’apporte sur un plan personnel ?

Le coaching m’a apporté une transformation intérieure. Et il m’apporte encore chaque jour, car je suis beaucoup plus en conscience de mes gestes et paroles…je me « tracke » 🙂pour évoluer chaque jour un peu plus.

Que préfères-tu dans l’accompagnement coaching de vie ?

J’adore quand les personnes ont des prises de conscience.

Une chose à laquelle tu ne t’attendais pas en devenant coach de vie ?

Que le coach a plusieurs casquettes : écrivain (création de contenus), metteur en scène (s’il a une chaine youtube), vendeur…

As-tu une spécialité ou souhaites-tu te spécialiser ?

Les parents et les ados

3 mots qui décrivent ce que va trouver une personne qui vient se faire coacher par toi

Écoute, bienveillance et prise de conscience

Dans 5 ans, tu te vois comment ?

Avoir une communauté et proposer des week-ends de transformation pour les parents, être plus dans l’accompagnement collectif.

3 mots qui résument ce que tu es venu chercher en adhérant à la FCV ?

Du soutien en cas de besoin avec les supervisions, de la formation avec les intervenants.

As-tu quelque chose à ajouter ?

« L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde », alors chers parents votre rôle est primordial dans ce changement !

Sophie Barthod-Malat

sophiemarg@yahoo.fr


0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :