Coachs… ne vous effacez pas !

Publié par FCV le

Coachs… ne vous effacez pas ! 

La posture d’un coach dans une mission d’accompagnement est primordiale… vous l’avez suffisamment entendu pendant votre formation et votre vigilance à ce sujet est certaine. Ce ne sera pas le sujet de cet article.

Cela peut conduire parfois à une posture un peu rigide, manquant de « naturel » lors d’une séance ou à une présentation de son métier figée par la peur de ne pas être pris au sérieux !

Pendant une séance

Ne confondez pas : n’avoir aucune intention pour son client, ne pas le conseiller, ne pas le pousser-tirer-diriger afin qu’il trouve ses propres solutions… avec « vous effacer ».

Être présent.e à l’autre n’est possible que si l’on est présent.e à soi. Ne sous-estimez pas le langage non verbal et la personne que vous êtes. Bien au-delà du coach, vous incarnez une dynamique singulière. Votre façon de poser les questions est unique. Votre énergie est particulière. Tout cela va poser une ambiance propice aux mouvements induits par la relation coach-coaché, c’est-à-dire entre deux personnalités différentes.

L’idée que la personne accompagnée se fait de vous lui appartient. Cela n’a aucune importance qu’elle corresponde à la réalité ou pas : les attentes auxquelles vous ne répondrez pas à votre façon, tout comme les émotions provoquées par un effet miroir ou une projection contribueront grandement aux mouvements induits par l’accompagnement coaching de vie… bien au-delà du choix des mots.

Ce qu’est venu chercher votre client.e en vous choisissant,  personne ne le saura jamais, mais si vous gommez tout ce que vous êtes, l’accompagnement en sera privé également…

Ouf ! Nul besoin donc de s’inventer un personnage, ni de se mettre la pression avec une image idéale du coach…

Le professionnel que vous êtes a appris comment accompagner une autre personne dans son cheminement ; l’Humain que vous êtes apporte une couleur et une identité !

Se présenter

Qu’en est-il lorsqu’on cherche à développer sa clientèle ?

Il est évident que votre formation, votre certification, votre agrément à une fédération (etc.) vont valoriser votre sérieux et votre professionnalisme ! Cela va rassurer le client sur son choix et l’assurer d’un accompagnement digne de ce nom… mais êtes-vous certain.e que vos références sont la raison première qui l’a conduit jusqu’à vous ? Vous êtes-vous déjà posé la question : pourquoi ce client m’a-t-il choisi.e moi plutôt qu’un.e autre ?

L’humain derrière le coach, son parcours, comment il se présente, ce qu’il « dégage », la vision qu’il a de son métier, le « feeling » après un 1er échange vont grandement participer à son choix. C’est à dire tout ce qui n’est pas raisonné, mais plutôt du domaine de l’impalpable et des ressentis. Votre futur.e client.e peut être attiré.e par un aspect de vous, tout autant parce que cela le rassure, que parce qu’il sent d’une certaine façon qu’il-elle va s’en trouver bousculé.e !

Alors oui, parlez avec sérieux de votre métier autour de vous,  mais évitez la façon professorale comme vous donneriez un cours théorique à des élèves. Ne devenez pas une autre personne quand vous donnez une conférence ou quand vous communiquez sur votre activité : parlez de ce qui vous anime !

Soyez à la fois un professionnel qui sait de quoi il parle, tout autant que l’être humain derrière le coach. La pluralité des parcours et des personnalités des coachs permettent une palette de choix pour les clients. 

Ne vous effacez pas ! Ce serait dommage, car ce que vous êtes et représentez, votre personnalité et votre professionnalisme sont justement ce qui aidera une personne à se sentir suffisamment en confiance pour oser être accompagnée…

Patricia Verneret

Coach de vie


0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :