Coach de vie : se professionnaliser… tout un parcours !

Publié par FCV le

Coach de vie : se professionnaliser… tout un parcours !

Vous êtes certifié : votre parcours d’apprentissage au métier de coach de vie vous a apporté contenant et contenus. Il vous a nourri : les fondamentaux du métier, l’acquisition, la validation et la supervision d’un savoir-faire et savoir-être. Vous avez intégré une posture, une éthique, expérimenté des outils issus d’univers variés qui aideront votre client à se voir, s’entendre, décider, acter. Votre formation a pris fin avec l’écriture d’un mémoire.

Tout ce parcours vous a formé à ce merveilleux métier qu’est le coaching de vie… bravo ! Vous avez terminé la 1ère étape.

Vous pensiez peut-être qu’il suffisait de coacher pour devenir un coach accompli ? Oui, mais pas que…

Voici venu le temps où le coach de vie va devenir un professionnel de son métier et dans son métier… et c’est là aussi tout un  parcours qui ne fait que commencer et qui va durer toute sa vie professionnelle !

 

Le parcours de professionnalisation du coach de vie

Plusieurs étapes se construisent en parallèle, se croisent et co-évoluent.

Construire et mettre en route son projet professionnel

Quel est votre projet de vie en tant que coach de vie ? Comment passer de ses aspirations profondes à une activité professionnelle productive et pérenne ?

Comment construisez-vous votre réseau de clients potentiels ?(1) Savez-vous vous entourer de professionnels dits prescripteurs ?(2) Avez-vous pensé à mettre en place des partenariats ? Quelles collaborations avez-vous envisagé ? Savez-vous entretenir les liens avec vos pairs ? (3) Restez-vous connectés, informés sur l’évolution de votre métier, de votre pratique (fédération, etc.) ? (4) Quelle est votre identité professionnelle ? Relationnelle ? Numérique ?

Tout cela fait partie intégrante d’un projet et parcours professionnel : imaginez, testez et développez plusieurs stratégies,  construisez et optimisez vos réseaux !

 L’image de votre entreprise s’en trouvera renforcée… Oui, vous êtes un(e) chef(fe) d’entreprise !

 

Savoir communiquer(1)

Faire savoir votre savoir-faire ! Être un coach de vie sérieux et efficace ne suffit pas pour qu’une clientèle vous repère.

3 axes indissociables :

  • Savoir se présenter-parler de soi et de son métier
  • Savoir communiquer sur son métier auprès du public
  • Savoir se présenter auprès d’autres professionnels (2) et constituer des partenariats
  • Acquérir des compétences spécifiques au développement de la clientèle

Comment ou par quel biais ? Quels sont les supports et les outils pertinents pour vous ? Les réseaux sociaux… savez-vous les utiliser ? Ils sont incontournables aujourd’hui ! Avez-vous une identité numérique ? Êtes-vous visibles…

Il ne s’agit pas de « sur-vendre » mais d’informer, de communiquer et de vendre avec sincérité, clarté et pragmatisme une prestation d’accompagnement coaching de vie en juste adéquation avec qui vous êtes en tant que coach de vie.

En tant que professionnel, vous développerez un chiffre d’affaires à la hauteur du temps consacré à votre pratique du coaching de vie. Il est indispensable de connaitre votre marché, de vous y frotter.

 

Se former… tout au long de sa vie professionnelle !

La formation de base a été très nourrissante. Elle a été une impulsion pour se lancer et exercer dans ses premières missions. Cependant, si l’on cesse d’alimenter ses connaissances théoriques et pratiques, la posture se perd insidieusement et le message vers l’extérieur se brouille.

Se ressourcer, se mobiliser, se stimuler, progresser et évoluer… telles sont les essentiels (3 et 4):

  • Intégrer la supervision comme une pratique indispensable
  • Participer à des ateliers, conférences, formations supplémentaires, espaces de réflexions
  • Demeurer dans un processus de développement personnel continu, de travail sur soi et/ou de thérapie
  • Echanger avec ses pairs et développer une veille quant à l’évolution de son métier

Un.e client.e est en perpétuelle évolution, le coach de vie se doit de l’être dans sa posture, sa pratique et son éthique !

Créer, développer et pérenniser… Le coach de vie est aussi un gestionnaire !

Le coach de vie a des droits et des obligations s’il souhaite exister en tant que coach et faire perdurer son activité professionnelle.

  • Savoir gérer son activité (organisation, comptabilité, budgets prévisionnels, etc.)
  • Connaitre les éléments juridiques liés à son activité
  • Savoir répondre aux formalités administratives

Construire son projet professionnel, communiquer, se former, gérer son activité sont les indispensables qui renforcent la légitimité, la productivité et aident le coach de vie à se projeter dans l’avenir avec confiance.

La Fédération de Coaching-de-Vie a bien conscience des réalités du terrain et de la complexité du parcours indispensable et nécessaire au coach dans sa professionnalisation… d’autant plus que toutes les étapes citées se complètent et sont interactives ! C’est pourquoi nous accompagnons nos adhérents dans ce parcours afin qu’ils puissent s’exprimer dans leur pleine dimension professionnelle et personnelle.

La professionnalisation est une obligation vertueuse et une compétence indispensable à intégrer dans nos parcours respectifs.

Texte : les membres du CA de la FCV


0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :