Expat… Le retour !

Publié par FCV le

EXPAT… LE RETOUR !

Revenir en France après une expérience professionnelle de plusieurs années à l’étranger s’apparente à un nouveau départ. C’est une phase de réadaptation qui nécessite d’être accompagnée. Elle se prépare plusieurs mois avant le retour.

Jérôme C. cadre informatique de 40 ans s’est lancé il y a quelques années dans une belle aventure professionnelle. Il s’est expatrié au Canada, puis au Portugal et enfin en Hongrie. Puis il a décidé de rentrer en France.

Jérôme C. « Dix ans à l’étranger ont été dix ans de motivation à 100% ! J’ai occupé des postes valorisants, j’ai apporté une expertise et j’ai bénéficié d’une expérience relationnelle et professionnelle riche et dense. Cependant, en désirant un retour en France, j’ai souhaité que ce parachutage se fasse en douceur et avec efficacité. Aussi j’ai décidé, lors d’un séjour familial en France de rechercher un coach de vie pour m’aider à opérer le meilleur retour professionnel possible.

C’est ainsi que j’ai pris conscience que mon réseau professionnel en France s’était très nettement appauvri en mon absence. J’avais perdu la trace de certains de mes anciens interlocuteurs. D’autres occupaient des postes clefs loin de mes centres d’intérêt. Et surtout de nouvelles têtes parfaitement inconnues occupaient dorénavant l’espace. Refaire mon réseau a été une des étapes intermédiaires de la mission de coaching de vie.

Puis je me suis aperçu avec surprise qu’il fallait que je passe par une phase de deuil de mon style de vie. Un vrai choc culturel en retour ! Et enfin, traduire mon expérience à l’étranger en compétences recherchées et utiles en France a été un vrai défi. Mon atterrissage dans une PME bretonne il y a quelques mois a été réussi. Je me suis mille fois félicité d’avoir pris la décision de me faire accompagner par un coach de vie. J’ai préparé mon retour avec sérénité et j’ai évité ainsi de nombreux écueils. Aujourd’hui je me sens adapté à ma nouvelle vie. J’ai trouvé ma place ».

REGARD DU COACH DE VIE

Accompagner Jérôme C. plus souvent par Skype que physiquement dans des séances en face à face a été un challenge pour moi. Quatre séances à mon bureau pour 9 séances à distance nécessitent une adaptation dans l’accompagnement. Maintenir cet accompagnement avec autant de présence à distance est un vrai défi. La perception étant limitée par l’image et la distance, accueillir la globalité des expressions de la personne accompagnée est des plus délicate.

Pour Jérôme C. la mission a été de faire le deuil d’un mode de vie social et professionnel et de se réapproprier les codes de travail à la française. Réactualiser et réalimenter son réseau a été pour Jérôme C. un travail considérable. Cependant l’objectif prioritaire pour Jérôme C. a été de traduire et transposer ses expériences et son vécu en compétences opérationnelles. Un retour en France après une longue période à l’étranger de s’improvise pas. Cela se prépare.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :