L’objectif, une clef essentielle dans le dispositif d’accompagnement en coaching de vie

Publié par FCV le

L’OBJECTIF, UNE CLEF ESSENTIELLE DANS LE DISPOSITIF D’ACCOMPAGNEMENT EN COACHING DE VIE

L’objectif est la colonne vertébrale d’une mission de coaching de vie. Il en est la pierre angulaire. L’objectif est en soi le programme du client. Il contient tout ce qui mobilise, pousse et dynamise celui-ci. Il le soutient dans son rapport à ses capacités et à ses ressources, conscientes et inconscientes. L’objectif l’inscrit dans un mouvement qui va de l’avant. Lorsqu’il se finalise, il s’impose alors au client comme une évidence.

 

L’objectif est l’occasion de mettre en projet, en lumière, en mouvement, un besoin fondamental du client : ce par quoi il doit passer pour se sentir davantage exister…

Cependant, poser un objectif, le valider et le vivre souvent comme quelque chose de vital, comme un élément essentiel, n’est pas sans faire naître une vague émotionnelle et une montée de sensations troublantes. La mise en mots, l’élaboration et l’écriture d’un objectif provoquent une onde de choc chez le client, très souvent provocatrice et libératrice.

Un jour, un client, relisant au moins pour la dixième fois son objectif solidement validé et approuvé par tout son corps, murmura avec une voix tremblante et émue, « mon inconscient m’a fait un enfant dans le dos ! » Son inconscient, son besoin vital, sa nécessité du moment se sont mobilisés et ont permis à cet objectif d’advenir… Comme s’ils avaient déjoué les pièges, les chicanes, les habituels points de contrôle et de barrage de l’égo, d’un certain « moi conservateur », peu enclin à des modifications et encore moins à des transformations. Mais il faut bien l’admettre, la mise en mots d’un objectif, sa validation au plus profond de l’être, devient à l’évidence un projet de vie. Il donne du sens au présent et fait de son futur un avenir désiré. L’objectif à réaliser concrètement dans sa vie devient en soi un programme. Le client perçoit à cet instant que l’important est tout à la fois « comment faire pour l’atteindre » et la nécessité d’être dans toutes ses dimensions : corps, âme, esprit.

 

L’OBJECTIF, EN COACHING DE VIE, EST EN LIEN AVEC LA PROFONDEUR DE L’ÊTRE

C’est de façon globale que l’objectif, fixé et validé, va se penser, s’imaginer et se vivre. Inévitablement, des étapes se posent, des moyens se mobilisent, des regards nouveaux anticipent et imaginent autrement le futur proche et plus lointain. Pour ne pas que le poids de la méthode, qui inévitablement va s’imposer, ne vienne alourdir dangereusement le mouvement, le rappel à soi, à ce qui est sensible et juste deviendra une constante de l’accompagnement.

Le danger est que le processus visant à atteindre l’objectif ne se transforme en une simple programmation logique et rationnelle. Le rôle attentif et bienveillant du coach de vie prend alors toute son importance. Il lui appartient de ramener sans cesse à l’être, à la globalité du sujet, à ce qui fait sens pour le client. Il s’agit, pour le coach de vie, de maintenir une posture lui permettant d’entendre la personne dans son entièreté et de lui renvoyer à l’identique sa propre production de mots, de signes, de vécus, afin qu’elle vive « en conscience » ce qui se passe en elle.

 

ET SI L’OBJECTIF ETAIT POUR LE COACHE, UN FACON DE SE METTRE LUI-MÊME EN PROJET ?

Et si l’objectif comme support était pour le coaché une façon de se mettre en projet lui-même ? Et si l’objectif était une opportunité pour le client de se raconter, de se réaliser, de reprendre en main sa vie ?

La faisabilité de l’objectif ayant été traitée grâce à la mise en place d’outils proposés par le coach de vie, il se dégage alors pour le client une puissance d’entraînement et une mise en mouvement considérable. Il contacte en lui cette énergie qui donne la force d’essayer, d’emprunter des voies nouvelles, d’expérimenter, de se tromper éventuellement et de revenir plus solide encore de ses erreurs. Dans cette démarche ouverte, bienveillante et innovatrice, le réalisme et l’imaginaire s’éprouvent, se cherchent, se testent et se consolident mutuellement.

L’objectif est le reflet, la version consciente et matérialisée, d’une lame de fond qui prend consistance. Il n’est pas seulement un programme mais une histoire, la grande Histoire, celle qui par sa singularité et sa profondeur ne passe pas incognito ! Son souffle et son intensité ne laissent pas insensibles le coaché comme le coach… Mais c’est sans oublier que la dimension de l’œuvre en cours, toujours si singulière, n’est possible que si le coach de vie accueille, perçoit et entend LA personne, LE sujet exprimant ses besoins, élaborant, posant et validant son objectif. Ce dernier apparaît comme le levier de quelque chose de plus grand encore, de plus signifiant. Régulièrement, cette dimension surprend le professionnel et émerveille le client. Elle est le lieu de belles rencontres avec soi-même et d’épanouissantes inspirations…

L’objectif est le creuset dans lequel l’être s’invite, se pose, prend forme et consistance.

 

L’ÊTRE SE MET EN ACTE GRACE A L’OBJECTIF

L’être se met en acte grâce à l’élaboration de l’objectif et à la mobilisation des ressources pour le réaliser et l’incarner. L’objectif est ainsi un élément déterminant et vivant d’une mission de coaching de vie. Il ne doit, en aucun cas, être remisé dans l’ombre, mis à distance, voire pire, oublié ! (1)

Le coaching de vie est un espace et un dispositif pour « être et faire naître » ce qu’il y a de plus précieux en soi. La mise en œuvre d’un objectif et son maintien tout au long de la mission est une des clefs de la réussite d’un coaching de vie.

 

Roger DAULIN       Coach de vie et formateur     Président de la FCV

(1) – Certains clients testent, précisément, la solidité du cadre et la capacité du coach de vie à être garant du maintien, jusqu’à sa réalisation, de l’objectif. C’est d’ailleurs un des engagements majeurs du coach de vie dans son accompagnement. C’est sans compter aussi que certains clients trouvent plus confortables, inconsciemment bien sûr, de ne pas se donner les moyens de poser un réel objectif. Histoire de déjouer un temps de vérité… Par ailleurs, certains coachs évoquent la curiosité de leurs clients, pour ne pas dire leur contentement, à pouvoir cheminer de-ci et de-là, au gré de leurs humeurs et de leur météo intérieure ! « Mon client trouve de la satisfaction dans ce développement personnel » disent-ils ! Mais c’est oublier que le coaching de vie est bien plus qu’un développement personnel… C’est un processus dont l’intentionnalité est de faciliter pour le coaché un processus d’évolution, de changement et de transformation. Le cap vers l’objectif, son maintien et son rappel systématique par le coach, est une des clefs du succès de la mission.

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :