Rencontrer ce qui fait sens dans la vie…

Publié par FCV le

RENCONTRER CE QUI FAIT SENS DANS LA VIE…

Une démarche essentielle pour l’accomplissement de soi.

Le sens de la vie est un facteur essentiel pour l’équilibre, le mieux-être et il joue un rôle crucial dans l’adaptabilité au stress. Le sens de la vie est inhérent à la question de l’existence. Il ne se réduit pas à un concept philosophique ou à un indice de qualité de vie. C’est une voie stimulante pour celui ou celle qui en recherche le contenu et la direction. La notion de sens pose la question de la façon de vivre le quotidien et de mettre au centre de celui-ci la dimension d’accomplissement de soi.

La question du sens est régulièrement interpelée dans la pratique du coaching de vie. Le manque de sens est précisément une plainte récurrente chez les personnes qui viennent consulter. La relation d’accompagnement au changement et à la réalisation de soi au travers d’un projet ou d’un objectif à atteindre invite à une  réflexion sur cette question du sens. Un constat : l’absence de sens au travail comme dans la vie sociale ou affective amorce et crée des comportements peu épanouissants, des tensions, des insatisfactions voire des troubles psycho-sociaux.

La question du sens relève-t-elle de l’essentiel et du prioritaire ? Découvrir un sens à sa vie c’est déjà l’actualiser. Toutefois, la questionner sur son sens n’est pas un long fleuve tranquille…  C’est un voyage au long court qui interroge la place, la filiation et les interactions relationnelles que chacun engage, cultive, évite ou rejette.  Il renvoie au vécu conscient et inconscient, à l’expérience et à ce qu’il reste à traverser et à transformer. La question du sens émerge de la succession d’actes, de pensées et d’émotions constituant un trajet, une ligne de vie. Ce qui éclaire tout parcours c’est le sens qui lui est donné. Comprendre et se comprendre nourrit ce qui, ensuite, fait sens.

                                 CONSTRUIRE SA VIE PASSE PAR LE SENS QU’ON LUI DONNE

Construire sa vie passe par le sens qu’on lui donne. Il émerge d’un processus de reconnaissance, d’acceptation de ce qui est traversé et intégré dans toutes les dimensions de l’être. C’est alors qu’il devient évident que la notion de sens dans une vie assure l’élaboration de l’identité. Questionner le sens d’une vie n’est pas seulement du confort que l’on s’octroie. C’est participer avec davantage de justesse à la construction de son identité et de son épanouissement. Les choix de vie font appel à la notion de sens. Quelle orientation donner à sa vie ? A quelles priorités allons-nous soumettre notre quotidien ? L’intérêt porté sur le sens de la vie a une répercussion puissante sur ce qui est produit au quotidien.  Ce n’est pas simplement une vision idéologique. Reconnaître, accepter et agir selon ce qui a du sens a un impact fort sur la satisfaction à être et à faire. Il y a comme quelque chose d’utile à être là… Qu’il y ait du sens dans ce qui est réalisé et l’angoisse, le mal-être et le stress diminuent. Il contribue à un état de santé général.

Comment le processus du sens s’entretient-il ? En premier lieu précisons que la dynamique du sens est un phénomène complexe et pluriel. Il s’appuie sur ce qui est compris, ressenti et conscientisé des situations vécues. Ce qui fait sens puise dans les valeurs personnelles et dans ce qui s’actualise, ce qui est en mouvement, ce qui s’ordonne, s’organise et se régule. Si le traitement de l’information, son actualisation et les choix qui en découlent contribuent au développement de notre identité, ce qui fait sens est ce qui relie et unit l’ensemble des données présentes. La cohérence participe à l’élaboration du sens de la vie.

Ce qui a du sens est animé par du mouvement et par une direction. Il y a une aspiration à se rapprocher d’un objectif et d’un accomplissement. Il obéit à une énergie directionnelle qui se révèle, quelques fois simplement par une question : « Ou vais-je ? ». Celle-ci est rapidement relayée par une autre question : « Que vais-je faire ? ». A ce stade, il y a nécessité de comprendre ce qu’a été jusqu’alors la trajectoire suivie. Il y a analyse, introspection et déduction. La réappropriation d’une histoire nourrit ce qui fait sens. Il est question d’accueil et d’acceptation de ce qui a été et de ce qui est. Cela induit d’investir une place d’adulte dans son positionnement et d’assumer les échecs comme les réussites. Et c’est précisément la compréhension de la cohérence de ce qui s’est joué dans un parcours de vie qui élabore du sens. Analyser et mettre en perspective les évènements participent à la construction du sens. Mais, plus encore, le lien existant entre les valeurs véhiculées par la personne et ses conduites relationnelles, les réponses aux situations rencontrées, les interdépendances et les interactions qui en découlent, l’influence des conditionnements familiaux et culturels, la façon dont tout cela est intégré, créent du sens.

                      CE QUI FAIT SENS EST A LA FOIS UNE DYNAMIQUE ET UNE CONSTRUCTION

Le sens est une élaboration continue qui s’actualise à la lumière des évènements rencontrés et du regard posé sur ces derniers. Ce qui fait sens participe à la mise en œuvre de l’individualité, à son épanouissement  et contribue à répondre à la question « Qui suis-je ? ». Il renvoie à des ressentis de satisfaction et d’accomplissement. Ce qui fait sens active des trajectoires de vie, les relie à des besoins profonds en attente de réalisation.

Ce qui a du sens encourage à vivre plus intensément, accroît  l’élan visant à s’accomplir, ouvre des perspectives et conforte la capacité à décider au plus près de ce qui est juste.

Roger DAULIN – Coach de vie et formateur – Président de la FCV

Question de bon sens : Vous pouvez partager et distribuer le contenu de cet article ; il suffit de citer vos sources et de ne pas modifier, transformer ou altérer son contenu.

– Cliquer ICI pour revenir sur le blog –


0 commentaire

Smail · 21 septembre 2017 à 7:52

BOnjour

Je découvre votre blog et j apprécie vraiment beaucoup votre manière de présenter le coaching, l humour et l amour sont très présents.
Je prépare actuellement la certification de coach praticien et vos articles seront une source d apprentissage complémentaire. Merci
Oirda

    FCV · 28 novembre 2017 à 6:46

    Merci pour votre commentaire… Nous avons souhaité un blog qui peut être à la fois une source de réflexions pour les coachs et futurs coachs, qu’une source d’informations professionnelles pour toutes les personnes qui souhaitent un accompagnement de leurs cheminements. La FCV est heureuse de constater que c’est le cas !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :